vendredi 27 juin 2014

Toile - Dâme Forêt

La quatrième toile de cette série est la Dâme Forêt aux dominantes verdoyantes.

Châssis entoilé 20x20cm - Techniques mixtes, gouaches, feutre noir.
L'affichage des couleurs n'est pas très fidèle, Blogger me joue des tours en ce moment...







L'illustration en entier.

8 commentaires:

Mobidic a dit…

C'est super joli ! J'adore cette série, les matières et les couleurs sont superbes.

Question technique, si tu veux bien y répondre !
C'est scanné ou photographié ?
Comment tu gères les reflets ? Mes originaux à moi sont assez "brillants" (encre de chine bien concentrée) et j'ai du mal à ne pas avoir de reflets quand je scanne. Tu as une astuce pour ça ?

Clementine Martinez a dit…

Merci !! ^^

Réponse technique : Je scanne mes originaux en haute définition (300 DPI en 200%) mais je fais également des photos surtout sur des détails pour rendre les aperçus plus vivants.

J'ai beaucoup scanné des créations réalisées au café et des créa fixées au vernis brillant et je n'ai jamais eu ce souci de reflet au scanner... Mais je n'ai jamais fait du full encre de chine.

;)

Mobidic a dit…

Ah ben c'est bizarre, parce que mes dessins au brou de noix (ça doit réagir un peu comme le café ?) brillent énormément aussi ; les zones foncées font des reflets assez moches si le papier n'est pas parfaitement à plat. Et il ne l'est jamais : ça gondole toujours légèrement, même avec le couvercle bien fermé, des livres posés dessus...

'fin bon. Mystère. ¯\(°_o)/¯

Merci pour la réponse ! :)

Clementine Martinez a dit…

Mais est-ce que tu tends bien tes feuilles de papier avant de peindre avec une technique liquide ?

Mobidic a dit…

Je les scotche à une planche de bois, avec du sparadrap, genre celui qu'on utilise quand on repeint un mur pour pas en mettre au plafond. Ça gondole quand c'est mouillé, et quand ça sèche ça redevient presque plat, mais ces petites variations se voient au scan surtout sur les zones brillantes.
Tu fais comment toi ?

Clementine Martinez a dit…

Ooooooooooh nooooon, tu fais pas ça !!!
Non je plaisante ^^

J'ai appris très tard à tendre une feuille pour un travail avec une technique liquide. On nous en avait parlé moult fois à l'école mais on ne nous avait jamais montré...

C'est en regardant tout simplement un tutoriel du grand et généreux Vincent Dutrait que j'ai appris comment tendre mes feuilles ;)

Look plutôt => http://vimeo.com/4535151
Après avoir humidifié le dos de ta feuille, tu n'auras plus qu'à humecter des bandes de kraft gommé coupés aux bonnes longueurs et à bien les coller sur chaque côté. Un p'tit coup d'éponge pour bien faire adhérer et éventuellement éponger le surplus d'eau et le tour est joué.

Avec ça, ta feuille se retend comme un tambour après séchage et adios les flaques de couleurs !!

Mobidic a dit…

Woh okééé...!! O_O"
Moi on m'en a jamais parlé à l'école... Par contre un ami m'en avait déjà parlé une fois, ça me dit quelque chose ces bandes de kraft !
C'est bien ce truc là ?
Mais du coup, j'imagine que ça ne se décolle plus une fois le dessin terminé. Tu tailles dans le papier sinon rien. C'est bien ça ?

Punaise, faut que j'essaie ça.
Trente mille mercis.
Est-ce que tu viens de changer ma vie ? La suite au prochain brou de noix...! \0/

Clementine Martinez a dit…

Ahah ! OUI, ta vie de dessinateuse va s'en trouver grandement troublée !!!

Je l'ai été lorsque j'ai pu tendre mes feuilles. Le mystère s'est d'un coup évanoui, alors que je me souviens d'une de mes profs qui en parlait comme d'une légende... Pfff ! AU LIEU DE NOUS MONTRER !!!! Mme LEBARS, si un jour vous faites un tour ici, mais j'en doute d'une force phénoménale !!

Oui, c'est bien ça ^^
Il en existe en kraft strié aussi (comme le kraft kraft quoi !).

Et effectivement, il faut bien prévoir une marge en plus car le kraft ne se décolle pas ou bien tu emporte un morceau de la feuille avec ;)

Oui hein, tiens moi au jusssss :D